Accueil»Secteurs»Chilly-Mazarin»Intervention lors du Conseil municipal extraordinaire – dimanche 6 avril 2014

Intervention lors du Conseil municipal extraordinaire – dimanche 6 avril 2014

0
Partage(s)
Pinterest Google+

Intervention lors du Conseil municipal extraordinaire – dimanche 6 avril 2014

Mesdames, Messieurs, chers Collègues,

A cette étape, je voudrais, en quelques mots, présenter la position du groupe « Toujours Fidèle aux Chiroquois ».

Le scrutin de dimanche dernier devait représenter un enjeu fort pour Chilly-Mazarin. Hélas, il a plutôt été un moment révélateur du recul de la citoyenneté. Je veux dire par là que la participation des électeurs, même légèrement meilleure que celle du 1er tour, n’aura pas permis l’expression d’un vote massif des Chiroquois.

Mais en plus, pour la 1ère fois en 37 ans, l’équipe sortie en tête du scrutin n’a pas recueilli 60% comme Gérard Funès nous y avait habitué. D’ailleurs, pas même 50%. Pire, moins de 40% des suffrages exprimés. Et si l’on tient compte de l’abstention, c’est en réalité moins d’un Chiroquois sur 4 qui aura donné sa voix à la nouvelle équipe en charge des destinées de notre ville pour les 6 prochaines années.

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la démocratie, ce n’est pas une bonne nouvelle pour Chilly-Mazarin.

Comme toute personne engagée dans la vie politique locale, j’ai voulu en comprendre les raisons.

La crise économique et sociale que connaît notre pays, depuis plusieurs années, se traduit dorénavant par une crise de confiance envers les élus. Elle a pour conséquence une forte abstention.

Cependant, au niveau local, je ne peux me soustraire à l’évidence que cette campagne a été particulièrement agressive. Il aura même fallu que je porte plainte contre un des élus ici présent pour que les dégradations quotidiennes de mes affiches, portant atteinte à mon image, s’arrêtent. Comment ne pas considérer que ce déferlement d’agressivité n’a pas eu raison de l’intérêt des Chiroquois pour ce temps fort de notre démocratie locale ?

Je le regrette vivement. Avec mon équipe, nous avons tenu à mener une campagne digne, tournée vers les Chiroquois, leurs préoccupations et leur avenir. A aucun moment, lors de cette campagne, je n’ai voulu répondre à ces rumeurs et entretenir des polémiques sans intérêt pour les Chiroquois.

Au contraire, j’ai souhaité leur redonner goût à la politique en les associant à notre réflexion pour la construction d’un projet de ville ambitieux et réaliste pour nos finances locales.

Mais les urnes ont parlé dimanche dernier, et c’est à une majorité relative, avec seulement 130 voix d’écart, que la liste UMP a été placée en tête.

Certes, le contexte national, particulièrement médiatisé entre les 2 tours de ces élections, aura eu pour effet de détourner les Chiroquois des enjeux locaux que posent les élections municipales. La vaste campagne d’affichage sauvage de l’UMP dans les rues de notre ville l’aura démontré. Cette campagne a été également marquée par de nombreuses irrégularités et violations de la loi électorale par les différentes listes présentes face à la majorité sortante.

Enfin, mercredi dernier, la tête de liste prétendument indépendante tout en se revendiquant divers gauche, m’a adressé en mairie sa propre démission, refusant de siéger au conseil municipal. Pire, les 3 suivants de la liste ont également démissionné, faisant entrer au conseil municipal celui qui siégeait précédemment dans les rangs de l’opposition UMP. Ces faits relèvent de la manœuvre politicienne, non assumée, qui vient confirmer aux électeurs qui ont porté leurs suffrages sur le nom d’Henri FIORI qu’ils ont été trompés, que leur vote a été instrumentalisé. C’est la sincérité même du scrutin qui a été bafouée.

Depuis, ce sont de nombreux Chiroquois qui m’expriment, au cours de nos rencontres, leur révolte et leur dégoût de ces pratiques indignes de notre démocratie.

Aussi, j’informe notre assemblée que la liste « Toujours Fidèle aux Chiroquois » a décidé, à l’unanimité et comme la loi électorale le permet, de déposer un recours auprès du Tribunal administratif contre les conditions dans lesquelles s’est tenue cette élection municipale. Il appartiendra alors au Juge, d’ici quelques semaines, de se prononcer sur la validité de ce scrutin et la clarté dans lequel il s’est déroulé.

En attendant, le groupe Toujours Fidèle aux Chiroquois ne présentera pas de candidat ce matin.

Pour autant, c’est avec vigilance et détermination que nous continuerons à défendre l’intérêt général des Chiroquois et à protéger le formidable bilan que nous avons réalisé au fil des ans.

J’aime Chilly-Mazarin, j’aime ma ville.

Rester fidèle aux Chiroquois n’est pas un slogan de campagne, c’est un véritable engagement, un état d’esprit.
Je vous remercie.

Article précédent

Merci aux 2452 électrices et électeurs !

Article suivant

Un 8 mai marquée par le sectarisme du maire (UMP) de Chilly-Mazarin !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHARE

Intervention lors du Conseil municipal extraordinaire – dimanche 6 avril 2014