Accueil»Secteurs»Chilly-Mazarin»Intercommunalité, quel avenir pour Europ’Essonne ?

Intercommunalité, quel avenir pour Europ’Essonne ?

0
Partage(s)
Pinterest Google+

Le 30 mars, en même temps que les élections municipales, les Chiroquois ont élu pour la 1ère fois leurs représentants au sein de la Communauté d’agglomération Europ’Essonne. C’est une avancée démocratique !

Comme élue de notre ville, j’ai donc mandat de leur part pour représenter notre ville et défendre ses intérêts. A ce titre, j’ai exprimé mes réserves et mon désaccord sur l’extension d’Europ’Essonne jusqu’à la Communauté d’agglomération de Versailles-Grand-Parc en incluant la Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay. Les Conseils municipaux et la population n’ont à aucun moment été consultés sur ce projet qui a un impact sur notre vie quotidienne.

J’ai défendu une extension uniquement vers le Plateau de Saclay car c’est notre bassin de vie et un territoire aux nombreux atouts, complémentaire avec le nôtre.

1872190_1

Mais visiblement Vincent Delahaye, Président d’Europ’Essonne ne l’entend pas de cette oreille lorsqu’il considère que je n’ai pas mandat de la part de mes concitoyens.

Cette attitude est surprenante ! Si l’on voulait créer une structure coupée des citoyens et de leur quotidien on ne s’y prendrait pas autrement !

A l’heure où l’intercommunalité, avec la réforme territoriale, est amenée à occuper un rôle de plus en plus important tant en termes budgétaires qu’en termes de compétences (habitat, aménagement du territoire, développement économique…) il est temps que la démocratie intercommunale voit le jour et que les citoyens qui nous ont élus soient concertés, écoutés et respectés.

Il est temps que les Conseillers communautaires et les présidents de Communautés d’agglomération soient élus au suffrage universel direct pour enfin rendre des comptes aux citoyens, aux électeurs !

 

 

Article précédent

Un 8 mai marquée par le sectarisme du maire (UMP) de Chilly-Mazarin !

Article suivant

Conseil municipal de Chilly-Mazarin, une faute politique et une faute morale !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHARE

Intercommunalité, quel avenir pour Europ’Essonne ?